Tout ce qu’il faut savoir sur les droits d’enregistrement adaptés

Depuis juin 2018, les droits d’enregistrement en Flandre ont été réformés. En Wallonie et à Bruxelles, ces droits avaient déjà subi quelques adaptations début 2017 et 2018.

Les droits d’enregistrement sont des frais que vous devez payez sur chaque achat d’un bien immobilier. Plus le montant de la vente est élevé, plus les droits d’enregistrement le sont. Depuis juin 2018, les droits d’enregistrement en Flandre ont été réformés. En Wallonie et à Bruxelles, ces droits avaient déjà subi quelques adaptations début 2017 et 2018. Découvrez cette semaine, ceci et bien plus encore sur acheter, louer et déménager en surfant sur Livios.

Attention : voici tout ce qu’il faut savoir sur les droits d’enregistrement adaptés

Les droits d’enregistrement sont des frais que vous devez payez sur chaque achat d’un bien immobilier. Plus le montant de la vente est élevé, plus les droits d’enregistrement le sont. Depuis juin 2018, les droits d’enregistrement en Flandre ont été réformés. En Wallonie et à Bruxelles, ces droits avaient déjà subi quelques adaptations début 2017 et 2018.

L’article en entier

Les villes expérimentent des recettes américaines contre l’exode urbain

Les villes belges tentent de trouver une réponse au prix élevé des maisons. Tous les regards se portent actuellement sur le CLT (Community Land trust), un système où vous achetez seulement la maison tandis que le terrain reste la propriété d’une communauté. Mais s’agit-il du modèle de l’avenir ?

L’article en entier

Quelles sont les règles du jeu au sein d’un immeuble à appartements ?

Si la loi relative aux appartements est applicable dans votre immeuble, elle impose d’établir une série de règles particulières. Ces règles forment les ‘statuts’ qui sont rédigés par un notaire.

L’article en entier

À quoi prendre garde lors de l’achat d’une maison existante ?

J’achète ou j’achète pas ? Un vrai dilemme que seule une personne est capable de trancher: vous. C’est à vous qu’il appartient de décider si cette habitation répond à vos attentes et à votre budget.

L’article en entier

Planifiez votre déménagement jusque dans les moindres détails

Lors d’un déménagement, vous devez faire bien plus que déplacer des meubles de votre ancienne vers votre nouvelle maison. Les principales démarches doivent être effectuées des semaines, voire des mois avant la date. Vous voulez être certain de n’avoir rien oublié ? Demandez gratuitement votre planning de déménagement.

L’article en entier

3 manières de savoir si le locataire entretient bien la maison

Quand on loue une maison ou un appartement, on doit donner au locataire la jouissance de la propriété. On ne peut pas simplement entrer ou passer, afin de voir s’il entretient correctement la propriété.

Si on loue une maison ou un appartement, il n’est pas toujours facile de savoir si le locataire le garde en bon état. Cependant, il existe des moyens simples d’avoir une vue sur cela.

Quand on loue une maison ou un appartement, on doit donner au locataire la jouissance de la propriété. On ne peut pas simplement entrer ou passer, afin de voir s’il entretient correctement la propriété.

Passer devant en voiture

Ce que vous pouvez toujours faire, c’est de parfois passer devant la maison. Personne ne peut vous empêcher de passer devant en voiture ou à vélo. Vous devez rester sur la voie publique. Il est donc hors de question d’entrer dans l’allée sans avoir la permission de votre locataire. De la route publique, cependant, vous devriez pouvoir voir l’état du jardin et si la maison dégage ou non, une impression de négligé.

Les gens vont vous le dire

Les voisins (ou par exemple, les copropriétaires dans un immeuble) peuvent parfois vous informer spontanément sur la propriété et sur son aspect. Ils peuvent avoir déjà visité votre locataire ou avoir entendu parler de l’état de la maison. Un entrepreneur que vous envoyez pour faire certaines réparations peut vous renseigner sur l’état de la maison.

Vérification semestrielle

Vous pouvez inclure une clause dans le contrat de location qui vous permet de visiter votre locataire une ou deux fois par an pour voir la propriété. Si vous incluez une telle disposition, indiquez immédiatement quels jours et heures cela peut se faire (par exemple le premier samedi du mois de mai à 14 heures). Si votre locataire n’est pas à la maison ou ne vous laisse pas entrer, vous ne pouvez pas entrer unilatéralement. Vous devrez alors aller voir le juge de paix.

 

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)

5 conseils à méditer lorsque vous prenez de l’âge

Si vous souhaitez adapter votre habitation à vos besoins et conserver une certaine mobilité, n’hésitez pas à appliquer ces quelques conseils. Bien souvent, ils ne requièrent pas de trop lourds travaux et sont réalisables par bon nombre d’entre nous.

Vieillir, c’est le lot de tous. À ce propos, la plupart des gens souhaitent rester aussi longtemps que possible dans leur propre maison. Si vous souhaitez adapter votre habitation à vos besoins et conserver une certaine mobilité, n’hésitez pas à appliquer ces quelques conseils. Bien souvent, ils ne requièrent pas de trop lourds travaux et sont réalisables par bon nombre d’entre nous.

1. Vivez au rez-de-chaussée

Si vous vivez dans un appartement au rez-de-chaussée, il n’y a bien sûr aucun problème, mais si vous occupez une maison, il vous faudra régulièrement emprunter les escaliers. Il est donc vivement recommandé d’aménager au rez-de-chaussée les espaces de vie les plus importants. De la sorte, avoir la chambre et la salle de bain en bas est loin de représenter un luxe superflu. S’il n’y a pas assez d’espace, pensez éventuellement à une petite rénovation.

 

2. Faites placer un monte-escalier

Si vous avez besoin de vous rendre régulièrement aux étages, un monte-escalier est une bonne solution. Ils sont disponibles dans toutes les formes et toutes les tailles, de sorte que vous trouverez à coup sûr le monte-escalier parfaitement adapté à votre maison. Une solution simple et rapide, pour un problème que vous pensiez peut-être insurmontable.

 

3. Placez des portes coulissantes

Les portes coulissantes sont bien plus faciles à ouvrir que les portes traditionnelles. De plus, elles sont souvent à seuil plat, donc sans obstacle. Un avantage quand on vieillit et qu’on a besoin de se déplacer en fauteuil roulant. De plus, ces portes coulissantes suppriment les débattements, ce qui facilite grandement le passage d’un déambulateur par exemple.

 

4. Prévoyez une disposition adaptée

Un aménagement adapté facilite grandement la vie dans la maison. La cuisine et le living sont proches les uns des autres, des meubles fonctionnels comme un fauteuil adapté et des toilettes à l’étage pour vous éviter de devoir descendre la nuit. En plaçant la machine à laver et le séchoir à l’étage, vous évitez de devoir emprunter les escaliers avec votre lourd panier à linge sous le bras. Si vous comptez rénover pour vos vieux jours, gardez ces points en tête, histoire d’éviter de devoir faire deux fois des aménagements.

 

5. De la place dans les toilettes et la salle de bain

Prévoyez, pour plus tard, un accès aisé à votre salle de bain et vos toilettes en fauteuil roulant. Les portes doivent donc être assez larges et les seuils sont à exclure. Un siège dans la douche vous permettra de vous asseoir pendant votre douche. De plus, des poignées adéquates doivent être installées afin de pouvoir facilement se redresser.

3 conseils pour débarrasser votre toit de la mousse

Nous avons déjà vu dans un article précédent, les trois gros dangers que présentait la mousse sur votre toit. Nous allons aujourd’hui vous donner quelques conseils pour vous débarrasser de cet intrus végétal. Sachez toutefois que cette entreprise est loin d’être simple et qu’elle peut être dangereuse car vous serez sur votre toit… Le mieux, surtout dans un cas comme celui-ci, c’est de faire appel à une équipe de professionnels, habitués à ce genre de nettoyage et possédant toutes les assurances nécessaires.

La présence de mousse sur le toit est très courante dans nos pays humides. Ce parasite vert ne vient pas seulement ternir l’aspect esthétique de votre maison, il amène également quelques risques réels !

Nous avons déjà vu dans un article précédent, les trois gros dangers que présentait la mousse sur votre toit. Nous allons aujourd’hui vous donner quelques conseils pour vous débarrasser de cet intrus végétal. Sachez toutefois que cette entreprise est loin d’être simple et qu’elle peut être dangereuse car vous serez sur votre toit… Le mieux, surtout dans un cas comme celui-ci, c’est de faire appel à une équipe de professionnels, habitués à ce genre de nettoyage et possédant toutes les assurances nécessaires.

1. Au jet d’eau

Pour ôter facilement la mousse, il est conseillé de procéder après une bonne grosse averse. La mousse, ainsi gorgée d’eau, devient plus facile à enlever car elle adhère moins à votre toiture. Grimpez alors au sommet de votre toit et nettoyez vos tuiles du haut vers les bas (du faîte vers la gouttière), de manière à débarrasser vos tuiles de ces intrus sans envoyer d’eau dans les emboîtements de tuiles ou d’ardoises. Evitez les trop grosses pressions (plus de 80 bars) et répétez l’opération autant de fois que nécessaire.

2. Avec des produits spécifiques

Que vous les utilisiez avant ou après le nettoyage sous pression de votre toiture, les produits algicides s’emploient généralement dilués dans de l’eau, voire de l’eau de Javel. Il existe quantité de produits qui s’appliquent par pinceau, rouleau, voire par pulvérisation. Surtout, veillez à faire cela par temps sec ou vous devrez tout recommencer !

3. Des mesures préventives

Pour éviter que la mousse ou les lichens n’envahissent trop vitre votre toiture, il existe quantité de solutions sur le marché : qu’il s’agisse d’un produit minéralisant à appliquer après nettoyage, d’un revêtement, voire d’autres produits spécifiques, tout est possible !

Besoin de plus d’infos ? Complétez le formulaire ci-dessous et on vous contactera !

{{ARTICLE_CONTACT hello@mosprotect.be}}

Construction durable : Les experts répondent à 10 questions sur l’énergie

Des panneaux solaires à la post-isolation. Nous avons présenté les dix questions énergétiques les plus précises de nos lecteurs à notre panel d’experts. Découvrez cette semaine, ceci et bien plus encore sur construction durable en surfant sur Livios.

Des panneaux solaires à la post-isolation. Nous avons présenté les dix questions énergétiques les plus précises de nos lecteurs à notre panel d’experts. Découvrez cette semaine, ceci et bien plus encore sur construction durable en surfant sur Livios.

Remko vise un niveau E5 grâce à une pompe à chaleur

Le gestionnaire de projet Koen Thijsen nous accueille sur un chantier baigné de soleil à Haacht dans le Brabant flamand. Ses collègues de Dima Eco-Technics viennent de placer une pompe à chaleur air-eau dans la nouvelle construction de Remko et sa famille. Livios a suivi l’installation de A jusqu’à Z.

L’article en entier

Les experts répondent à 10 questions de lecteurs sur l’énergie

Des panneaux solaires à la post-isolation. Nous avons présenté les dix questions énergétiques les plus précises de nos lecteurs à notre panel d’experts.

L’article en entier

« L’utilisation des matériaux est le défi du futur »

« L’accent mis sur l’énergie restera important, mais cela ne doit pas masquer le fait que nous avons accordé trop peu d’attention, par le passé, aux matériaux durables. Le porte-parole d’OVAM, Jan Verheyen, nous guide à travers l’outil Totem, un nouveau simulateur en ligne qui vous permet de déterminer la performance environnementale de votre maison.

L’article en entier

Premiers secours pour les amateurs de vert sans jardin

La façon la plus simple et la meilleur marché d’habiller votre façade de vert consiste à placer une plante grimpante. Certaines espèces, comme le lierre, la vigne ou l’hortensia grimpant, sont si résistantes qu’elles n’ont pas besoin de tuteur. Un mur suffit pour qu’elles se fraient un chemin jusqu’à quinze mètres de hauteur.

L’article en entier

Restez maître de vos portes et fenêtres… aussi à l’avenir

Les menuiseries extérieures évoluent aussi avec le temps et nos besoins de logement. « Nous voulons vivre aussi longtemps que possible dans nos maisons. Par conséquent, les menuiseries extérieures doivent de plus en plus répondre à des exigences de durabilité et de flexibilité. Tout doit être sans obstacle » explique Joep Römgens de Schüco. « Littéralement et de manière figurée. »

L’article en entier

Vos voisins peuvent-ils jeter leurs ordures sur leur terrasse ?

Si un résident dépose des déchets sur sa terrasse, cela peut parfois causer des nuisances olfactives. De plus, l’apparence du bâtiment peut être affectée. Pouvez-vous faire quelque chose à ce sujet ?

Un des résidents de l’immeuble où vous vivez met régulièrement ses déchets sur sa terrasse. Quelles mesures pouvez-vous prendre ?

Si un résident dépose des déchets sur sa terrasse, cela peut parfois causer des nuisances olfactives. De plus, l’apparence du bâtiment peut être affectée. Pouvez-vous faire quelque chose à ce sujet ?

Règlement d’ordre intérieur

Vous pouvez d’abord vérifier s’il n’y a pas de dispositions dans le règlement d’ordre intérieur du bâtiment, qui interdisent les déchets sur la terrasse. Par exemple, il peut arriver que ce règlement stipule que les ordures ménagères doivent être placées dans une cave spécialement prévue à cet effet. Il peut également y être indiqué ce qui est autorisé sur les terrasses. Il y a des chances que les déchets n’y soient pas autorisés.

Une nuisance pour les voisins

Même s’il n’y a rien dans les règlements d’ordre intérieur, il peut y avoir une nuisance. Ce sera le cas, par exemple, si le déchet provoque des nuisances olfactives ou attire toutes sortes de vermine.

Que faire?

Vous pouvez contacter votre voisin en premier lieu et lui demander d’arrêter de jeter des déchets sur sa terrasse. Si cela n’a aucun effet, contactez le syndic. Il peut essayer d’amener ce résident à revoir sa position. Si cela ne réussit toujours pas, l’affaire devra éventuellement être portée devant le juge de paix.

 

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)

Voici comment vous sentir rapidement chez vous dans votre nouvelle maison

Un déménagement réussi commence par une bonne planification. Courir à tout va ne cause que du stress supplémentaire. Si tout est bien organisé, vous vous sentirez plus à l’aise dans votre nouvelle maison. Gardez cela à l’esprit !

Un déménagement n’est jamais simple, mais le plus important est que vous vous sentiez rapidement chez vous, dans votre nouvelle maison. Généralement, cela prend un certain temps, mais vous pouvez accélérer ce processus. Comment? Nous allons vous donner quelques conseils utiles. De cette façon, vous pouvez vous approprier votre maison plus rapidement.

Un déménagement réussi commence par une bonne planification. Courir à tout va ne cause que du stress supplémentaire. Si tout est bien organisé, vous vous sentirez plus à l’aise dans votre nouvelle maison. Gardez cela à l’esprit !

Une pièce sans carton

Juste après le déménagement, votre nouvelle maison est généralement dans le désordre. Il est donc important que vous ayez au moins une pièce où les cartons de déménagement et les objets ne vous submergent pas. Essayez d’aménager une pièce entièrement et sans carton aussi rapidement que possible. Vous avez donc au moins une pièce «terminée» et où vous pouvez vous retirer. Votre oasis de paix.

Gardez le contrôle pendant le déménagement

Vos amis ne sont pas vraiment à l’heure, parlotent beaucoup et ils ne sont pas vraiment gentils avec vos affaires… Dans ce cas, vous devriez considérer un service de déménagement. Cela peut coûter un peu plus cher, mais cela vous évite beaucoup de frustration. Si vous faites appel à des amis, assurez-vous de garder le contrôle et de travailler selon un horaire. C’est seulement ainsi que vous travaillerez efficacement et que vous ne les ennuierez pas.

Sachez où mettre vos affaires

Voulez-vous vraiment vivre hors de vos cartons de déménagement pendant des semaines ou des mois? Donnez à vos affaires une place permanente dès que possible. Vous découvrirez probablement bientôt que vos vieux trucs ne correspondent pas toujours à votre nouvelle maison. N’ayez pas peur de dire au revoir à certaines choses! Déménager, c’est changer, surtout au début. Plus vite vous faites vos affaires, plus vite vous trouvez la paix.

Passez du temps dans votre maison

Dès le début, passez du temps dans votre habitat, de manière à vous habituez à votre nouvelle maison. Regardez une série, invitez vos amis ou passez un week-end avec des magazines dans le fauteuil. Vous vous sentirez plus vite chez vous.

Rencontrez les voisins

Si vous habitez dans un immeuble à appartements, il peut être agréable de faire savoir aux autres résidents que vous êtes le nouvel occupant. Non, vous ne devez pas forcément vous présenter physiquement partout : vous pouvez laisser une carte. Le plus tôt vous vous intégrez dans le quartier, le plus tôt vous vous sentirez chez vous.

Déco : Achetez malin et faites les magasins de seconde main !

Cela fait déjà des lustres que les articles issus des magasins de seconde main et autres friperies ne sont plus tabous. Même dans les magazines, on les associe très facilement avec des objets de designers réputés.

Cela fait déjà des lustres que les articles issus des magasins de seconde main et autres friperies ne sont plus tabous. Même dans les magazines, on les associe très facilement avec des objets de designers réputés.

Comment vous y mettre rapidement et surtout comment ramener chez vous quelques petits trésors ? Lisez ce qui suit, on vous y donne quelques précieux conseils. Bonne chance !

Choisir les meilleurs quartiers

Il faut savoir une chose au sujet de ces magasins de seconde main : vous n’êtes jamais assuré de trouver quelque chose ! Vous devrez sans doute visiter plusieurs magasins, mais les boutiques de seconde main et les friperies situées dans les meilleurs quartiers ou communes proposent souvent de meilleurs articles. Bien entendu, elles sont aussi légèrement plus chères. De plus, vous pourrez souvent être amené à prendre rapidement une décision. Néanmoins, sachez que dans 9 cas sur 10, vous rentrerez bredouille, mais cela fait aussi partie du jeu.

Savoir ce que l’on cherche

Afin de ne pas vous égarer ou de perdre votre temps avec des produits qui ne sont en fait que des vieilleries, il est préférable de se focaliser sur un seul objet. Optez donc pour une recherche ciblée. Que ce soit un vase vintage, une peinture, des jouets en bois pour enfants ou tout autre objet, sachez pourquoi vous entrez dans la boutique. Faute de quoi, vous serez rapidement submergé par l’abondance d’articles.

Partez à la pêche aux idées

Votre séance de shopping sera plus facile si vous savez précisément ce que vous cherchez. Alors, n’hésitez pas à vous inspirer un peu. Pinterest et Instagram vous seront d’une aide précieuse. Bien sûr, vous pouvez toujours espérer tomber sur l’affaire du siècle, mais la chance est faible.

La patience paie toujours

Partez du principe que vous ne trouverez pas tout de suite ce que vous cherchez. Cela peut donc prendre un certain temps avant que votre décoration intérieure ne soit complète. L’éventail d’articles dans les magasins de seconde main varie considérablement et parfois, il suffit juste d’un coup de chance pour tomber sur la perle rare ! Inutile de vous lancer dans un quelconque plan stratégique. Bien sûr, rien ne vous empêche de vous faire connaître auprès du personnel d’un magasin afin d’être averti en premier lorsqu’arrive le type d’articles que vous recherchez.

Soyez imaginatif

Laissez libre cours à votre imagination et recherchez des combinaisons un peu plus fantaisistes. Sachez aussi que bon nombre d’articles seront méconnaissables simplement grâce à une nouvelle couleur, un petit nettoyage à l’eau ou une séance de ponçage. Essayez de voir plus loin que la simple couche de poussière ou de saleté et pensez au potentiel de l’objet.

Sécurisez votre piscine si vous avez des enfants

Installer une piscine dans son jardin n’est plus forcément devenu un luxe et vous êtes de plus en plus nombreux à investir dans cette infrastructure. Avec des enfants en bas âge, il convient de prendre un maximum de précautions pour éviter les chutes entraînant des noyades.

Installer une piscine dans son jardin n’est plus forcément devenu un luxe et vous êtes de plus en plus nombreux à investir dans cette infrastructure. Avec des enfants en bas âge, il convient de prendre un maximum de précautions pour éviter les chutes entraînant des noyades.

Il existe plusieurs systèmes. Des moyens physiques comme des barrières ou des bâches. Cependant, des alarmes peuvent être installées. Il y a tout d’abord l’alarme périphérique. Elle consiste en un système à infrarouge avec quatre bornes qui détectent les mouvements et émet un signal sonore. Il s’agit d’un système relativement onéreux compris entre 500 et 1.000€.

On trouve aussi une alarme de détection de chute ou alarme immergée. Elle est moins coûteuse mais implique une prompte réaction. En effet, elle se déclenche au moment où une personne tombe à l’eau. Enfin, il reste le système du bracelet principalement à destination des enfants. Ils peuvent même être utilisés en complément d’une alarme normale. Votre enfant portera ce bracelet en permanence et ce dernier est relié à une centrale d’alarme placée dans votre maison. Si l’enfant vient à tomber à l’eau, vous en êtes immédiatement avertis. Ce boîtier d’alarme amovible pourra aussi être utilisé à la plage ou lors d’une balade à proximité d’une étendue d’eau.

Les différents types d’alarme

Qu’on le veuille ou non, l’insécurité règne dans de nombreux endroits et il suffit d’ouvrir les pages du journal ou de regarder les journaux télévisés pour en avoir la confirmation.

Protéger son habitation et ses biens est devenu une préoccupation de nombreuses personnes. Qu’on le veuille ou non, l’insécurité règne dans de nombreux endroits et il suffit d’ouvrir les pages du journal ou de regarder les journaux télévisés pour en avoir la confirmation.

Face à ces vols répétés, installer des systèmes d’alarme est devenu un passage quasi obligé si l’on veut partir un tant soit peu tranquille. Mais quel système installer ? Prendre contact avec un installateur est sans doute la meilleure solution pour en apprendre davantage : « Il y a tout d’abord l’alarme anti-intrusion dont le but est de dissuader et de faire fuir les voleurs. Que ce soit pour partir au boulot, en week-end ou en vacances, votre maison est sous protection » explique Sébastien, installateur d’alarmes.

Une alarme hyper dissuasive !

Il a été prouvé que près de 95% des tentatives d’intrusion ont été stoppées par le déclenchement de l’alarme. « Les systèmes de détection d’intrusion peuvent être filaires, sans fil, modulables et évolutifs. Ils sont composés d’une centrale et de détecteurs. Ces derniers se déclenchent en cas d’intrusion et une alarme sonore retentit en transmettant l’information à la centrale de l’alarme. La détection peut s’effectuer de deux manières différentes : soit via un système de détecteurs de mouvement ou par un système de détecteurs d’ouverture ». Vous êtes alors prévenus par téléphone que votre alarme s’est déclenchée. « Ces alarmes peuvent être complétées par un système de télésurveillance ou de vidéo surveillance. »

Verisure

Les systèmes de vidéo surveillance

Il s’agit sans doute d’un des systèmes de protection les plus efficaces. Il permet de surveiller en permanence votre logement et peut être accessible à tous : « Tout dépend évidemment du budget que vous souhaitez consacrer à votre protection. Cela va des caméras sans fil (équipées de batteries rechargeables) et d’une unité centrale. L’installation n’est pas très compliquée avec la pose des caméras sur des supports à des emplacements bien définis (entrée, couloir, pièces..).Vous devrez quand même vous assurer que les batteries sont correctement chargées surtout si vous êtes absents plusieurs jours. »

« Les caméras de surveillance filaires sont très performantes grâce à de nombreuses fonctionnalités. Elles permettent d’élaborer des installations complexes comprenant plusieurs caméras fonctionnant en réseau et reliées à une alarme sans fil. Il est également possible de les relier à un système de télésurveillance, un ordinateur, une télévision ou même à un smartphone. Ces caméras peuvent aussi servir en extérieur avec des modèles infrarouges pour être efficace en pleine nuit. Il existe même des caméras rotatives pour voir sous plusieurs angles, surtout pour de grands espaces à surveiller ». Vous devrez néanmoins rester attentifs à la législation en vigueur en matière de vie privée. La surveillance peut être assurée par une société de télésurveillance moyennant paiement d’une redevance mensuelle mais vous avez la possibilité de contrôler vous-même. Le prix de cette alarme variera en fonction des options choisies, du nombre de détecteurs/caméras nécessaires.

Se protéger des incendies grâce aux détecteurs

Cela fait maintenant quelques années que l’installation de détecteurs d’incendie a été rendue obligatoire. Son système de fonctionnement est simple. Il s’agit la plupart du temps de détecteurs de fumée qui envoient un signal à la commande centrale lorsqu’il détecte un départ de feu. « Il existe des systèmes plus complexes qui vont vous alerter en cas d’incendie ou de dégagement de fumée. Les détecteurs sont fixés et répartis au plafond selon des règles bien précises. Lorsqu’un incendie se déclare, les détecteurs envoient un signal au central de détection d’incendie. Ce dernier signale alors le degré d’alarme aux personnes qui se trouvent dans le bâtiment et aux services d’incendie. Ces systèmes sont très peu utilisés par les particuliers mais plus dans des locaux et bâtiments professionnels ».

Avideon

La détection de monoxyde de carbone

Appelé aussi « le tueur silencieux », le monoxyde de carbone fait encore bien trop de victimes dans notre pays. Il est invisible, inodore et résulte de la mauvaise combustion de combustibles fossiles tels que le gaz et le pétrole. Les symptômes ressemblent à ceux de la grippe et il est donc très difficile de les diagnostiquer. Les détecteurs de monoxyde de carbone peuvent donc vous alerter grâce à une alarme qui retentit lorsque le seuil d’alerte est dépassé. Son prix varie entre 25 et 100€. Les plus coûteux affichent le taux de monoxyde sur un écran digital.

Pour en savoir plus sur les alarmes pour piscine, cliquez ici.